C1 16.2Palmaria

 

Superficie : 1,89 km²

Localisation : Nord-Est de l’Italie, Ligurie, Commune de Porto Venere

Nombre d’habitants :
A l’année : 25

Ile protégée : oui

Statut de protection terrestre : île classée patrimoine mondial naturel et culturel de l’UNESCO. Île du parc naturel régional de Porto Venere.


Description générale

L’île Palmaria est classée patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997, à la marge est du Parc des Cinque Terre. Il s’agit de la seule île habitée de Ligurie. Une partie de Palmaria est sauvage et connue pour ses sentiers de trekking, tandis que l’autre partie abrite des fortifications militaires, pour certaines encore utilisées. Elle appartient à la commune de Portovenere, province de La Spezia.


Description géographique de l’île

L’île de Palmaria est séparée du continent (Portovenere) par un bras de mer étroit. Les liaisons touristiques sont quotidiennes et fréquentes (depuis Lerici, La Spezia, ou Portovenere – traversée de 5-10 min). Les côtes visibles depuis Portovenere et le golfe de La Spezia sont les plus anthropisées (complexes balnéaires, certains publics, d’autres réservés aux membres de la marine militaire, résidences, etc.). La côte située à l’ouest de l’île, ouverte vers la mer, est, quant à elle, plus préservée. Elle est caractérisée par de hautes falaises ponctuées de grottes (notamment la Grotta Azzuro et les Grotte dei Colombi).


Contexte socio-culturel

Une partie de l’île est exclusivement militaire et inaccessible au public. De cette présence militaire datée de nombreuses années, on y trouve des bâtis anciens comme le fort Cavour, le fort Umberto I et des blockhaus de la Seconde guerre mondiale.

Dans les falaises, on observe la présence de plusieurs grottes, dont quelques-unes utilisées pour l’extraction du marbre noir à striures dorées. Dans les grottes dei Colombi, on trouve des peintures rupestres et autres vestiges du Néolithique, attestant de la présence humaine sur l’île depuis plus de cinq mille ans.


Activités économiques

L’île est réputée pour son activité aquacole et son savoir-faire traditionnel concernant l’élevage de moules.

On trouve également un unique hôtel-restaurant, qui accueille des touristes tout au long de l’année.


Contexte environnemental

De par la petite taille de l’île, on trouve uniquement des petits mammifères comme les chauves-souris (rhinolophes et pipistrelles) et des petits reptiles comme le phyllodactyle d’Europe.

Les populations d’oiseaux sont très diverses, avec des oiseaux nicheurs, migrateurs et des rapaces. On peut ainsi observer des guêpiers, des faucons pèlerin (Falco peregrinus), des perdrix rouge (Alectoris rufa), des goélands (Larus argentatus, Larus michahellis), des passereaux solitaires (Monticola solitarius) et des cormorans huppés (Phalacrocorax aristotelis).

Les pins, le chêne vert, le chêne pubescent, le lentisque, l'arbousier, les cistes (Cistus monspeliensis, Cistus salviifolius et Cistus incanus), le genêt dit d'Espagne (Spartium junceum) composent la végétation de l’île. On trouve également des plantes endémiques à la Ligurie (comme les centaurées cineraria veneris et aplolepa lunensis) ou rare sur le contient ligure (comme le Serapias neglecta et le Cistus incanu).


Enjeux spécifiques

Palmaria dispose d’un patrimoine naturel et culturel riche peu mis en valeur, c’est pourquoi un projet de mise en place d’espaces pédagogiques dans le Fort Umberto I sur la faune, la flore, l’environnement et le patrimoine gastronomique de Palmaria a vu le jour dans le cadre du projet ISOS. Ce projet est complété par la volonté de l’amélioration de l’accès au fort.

Par ailleurs, une étude de faisabilité d’économies d’eau, d’énergies et sur la gestion des déchets est en cours dans ce même cadre.


Références

http://www.parconaturaleportovenere.it/

 

SMILO SMILO

SMILO
Sustainable Islands

Bastide Beaumanoir
3 rue Marcel Arnaud
13100 Aix en Provence

Tel. +33 (0)4 42 91 64 22
secretariat@smilo-program.org

LOGOS   

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.