SAZANI

Superficie : 5,7 km²

Localisation : Ouest de l’Albanie, Commune de Vlora

Nombre d’habitants :
A l’année : quelques militaires

Nombre de visiteurs :
Touristes : Aucun car l’île n’est officiellement pas ouverte au public

Ile protégée : oui

Statut de protection marin : Aire Marine Protégée de Karaburun/Sazan


Description générale

Sazani est la plus grande île d'Albanie, bénéficiant d'une situation stratégique à l'entrée de la baie de Valona (sur laquelle donne la ville de Vlora). Cette situation à la frontière entre Adriatique et mer Ionienne, a fait de l’île un site occupé dès l’Antiquité.

Aujourd’hui délaissée par les militaires, mais restant un site de l’OTAN, après de nombreuses années d’occupation pour contrôler le passage en mer Adriatique, l’île est au cœur d’un projet écologique d’ouverture contrôlé au public. Son patrimoine historique et environnemental fait de Sazani une île remarquable.


Description géographique de l’île

L’île s’étend sur 4,8 km de long Nord-Sud et 2 km de large Est-Ouest. Elle est située à 5,6 miles nautiques de la ville de Vlora.


Contexte socio-culturel

Située à un carrefour de la Méditerranée, entre la mer Ionienne et la mer Adriatique, l’île de Sazani a été occupée dès l’Antiquité pour des raisons militaires. On y trouve des traces d’occupations Romaines et Grecques.

Plus tard, l’île est successivement occupée par les militaires Grecs, Italiens, Russes et Albanais. Ces occupations ont donné lieu à la construction d’infrastructures imposantes, générant de nombreux impacts (impact visuel, fragmentation des habitats, érosion, introduction d’espèces invasives étrangères...).

L’île reste uniquement accessible après obtention d’une autorisation de Ministère de la défense et de la Police aux frontières. L’accès est rendu possible grâce aux pêcheurs locaux ou à quelques bateaux de promenade.


Activités économiques

Tiraillée entre ouverture contrôlée et fermeture pour raisons militaires, l’île pourrait devenir un point d’attrait touristique majeur pour la cité balnéaire de Vlora. Des visites à la journée encadrées par des eco-guides et l’activité nautique générée par les bateaux de promenade pourraient constituer des revenus touristiques complémentaires pour la région. La visite des anciennes installations militaires et la valorisation du passé historique de l’île constituent des attraits majeurs.

Un projet de centre de recherche océanographique complète le plan de gestion qui a été validé par les plus hautes autorités albanaises (Premier Ministre).


Contexte environnemental

On trouve sur l’île une grande diversité d’espèces, notamment en termes de flore. On note la présence d’une espèce endémique (Limonium anfractum) et 3 espèces sous-endémiques.

L’île propose également une grande diversité d’habitats, dont d’importantes communautés végétales installées sur les falaises et les côtes rocheuses.

Sazani est fréquentée par l’hirondelle rousseline et plusieurs espèces rares d’oiseaux (hibou grand-duc, engoulevent). On explique la présence de ces espèces par la richesse des habitats et la présence d’une population importante de lapins et rats.


Enjeux spécifiques

La possibilité d’ouverture au public de l’île est actuellement un enjeu prioritaire pour l’île, qui pourrait être l’occasion d’ouvrir des chantiers de fouilles archéologiques afin d’en apprendre plus sur son histoire et de valoriser ce patrimoine.

La bonne gestion des déchets abandonnés par les militaires et les potentiels déchets générés par les touristes restent un des axes de gestion durable retenu par le gestionnaire, l’Agence Nationale du Littoral d’Albanie.


Références

 

SMILO SMILO

SMILO
Sustainable Islands

Bastide Beaumanoir
3 rue Marcel Arnaud
13100 Aix en Provence

Tel. +33 (0)4 42 91 64 22
secretariat@smilo-program.org

LOGOS   

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.