C1 10.2Ua Pou

Superficie : 106 km²

Localisation : Nord Est de la Polynésie Française, archipel des Marquises

Nombre d’habitants :
A l’année : 2 400

Saisonnier : pas d’informations

Nombre de visiteurs :
Touristes : entre 3 000 et 4 000 par an
Usagers : 1 000 marquisiens pour le festival d’art des Marquises

Ile protégée : partiellement
Statut de protection maritime : aire marine protégée éducative à Hakahetau

Description générale

Ua Pou est la troisième plus grande île de l’archipel des Marquises après Nuku Hiva et Hiva Oa. C’est une île montagneuse qui abrite une biodiversité riche, aussi bien marine que terrestre. L’île est constituée de plusieurs villages, dont Hakahau, le plus étendu, abritant plus de la moitié de la population de l’île. Les insulaires ont une identité culturelle forte, valorisée, entre autres, par le festival d’art des Marquises.

Description géographique de l’île

L’île de Ua Pou est montagneuse et escarpée. Elle est traversée d’une ride montagneuse de pitons basaltiques surplombée par quatre pitons célèbres, dont le plus élevé est le mont Oave, à 1 200m d’altitude. De chaque côté de cette ride se trouvent des arrêtes aux parois vertigineuses.
La partie ouest de l’île possède des vallées étriquées et des baies étroites. La moitié Est de l’île, plus ouverte, est composée de vallées plus larges et de baies profondes.
Le littoral, principalement rocheux, est bordé d’îlots qui rendent l’accès par la mer relativement difficile.

Contexte socio-culturel

On trouve sur l’île de Ua Pou une culture marquisienne forte et très valorisée par ses habitants. On y parle une langue spécifique, inscrite à l’Académie des langues marquisiennes. Ua Pou possède plusieurs danses traditionnelles, dont le haka et la danse de l’oiseau. Les arts traditionnels les plus connus, et même partout dans le monde, sont sans aucun doute la sculpture et les tatouages.
Tous les deux ans se tient le festival d’Art des Marquises, dans lequel Ua Pou occupe une place importante.
On trouve sur l’île de Ua Pou un taux de chômage élevé, surtout chez les jeunes.

Activités économiques

L’artisanat est une des principales activités de l’île : sculpture sur bois, pierre fleurie, os, confection de colliers de perles et de coquillages, couture, vanneries, tatouage... 40 artisans se sont regroupés au sein d’une fédération et exposent dans un centre artisanal communal.
On y compte une quinzaine de pêcheurs, dont l’activité est extensive, non exportée et diversifiée (thons, langoustes, bonites, ...). Une coopérative de sept pêcheurs professionnels a vu le jour et a permis l’achat de nouveaux matériels.
Une cinquantaine d’agriculteurs possède de petites exploitations. Ils produisent du miel, des fruits (et peu de légumes), des noni, des produits transformés (confitures, sirop de gingembre, chutney, ...) et ont quelques élevages. Ua Pou exporte environ 230 tonnes de fruits par an.
Le tourisme s’élève à une centaine de touristes une à deux fois par mois. Ce secteur économique n’est pas une source de revenu prioritaire.
Contexte environnemental :

Enjeux spécifiques

 

SMILO SMILO

SMILO
Sustainable Islands

Bastide Beaumanoir
3 rue Marcel Arnaud
13100 Aix en Provence

Tel. +33 (0)4 42 91 64 22
secretariat@smilo-program.org

LOGOS   

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.